Pleurer. De Patrick Pelloux à Thierry Solère, l'indignation est unanime contre le rappeur Booba qui chante "Ai-je une gueule à m'appeler Charlie?" Comme à son habitude, c’est sans langue de bois que le Duc de Boulogne a abordé ce sujet. Il y a quelques jours, Booba faisait polémique concernant ses propos envers le journal satyrique Charlie Hebdo.Dans un titre de son album D.U.C, disponible depuis le 13 avril dans les bacs, B2O rappe “Ai-je une gueule à m’appeler Charlie ?Réponds-moi franchement. Le 1er décembre 2020 dans la soirée, le rappeur Booba a diffusé dans une courte vidéo sur […] Booba s’en prend à la Vierge Marie après les caricatures sur l’islam de Charlie Hebdo – vidéo 5 décembre 2020 Un météore produit un éclair lumineux au-dessus des États-Unis et du Canada – images Dans une interview au Parisien, il assume complètement sa punchline et se dit "ni Charlie, ni pas Charlie". Réponds-moi franchement. En cause, une punchline présente sur "Les Meilleurs", où il chante comprendre le bain de sang. Les paroles du nouveau titre de Booba, Les Meilleurs, font réagir. Visiblement choqué des propos de Booba, le dessinateur Luz a tenu à lui répondre. Réponds-moi franchement. Il avait aussi sorti une chanson, « Les Meilleurs », où il clamait : « Ai-je une gueule à m'appeler Charlie ? T’as mal parlé, tu t’es fait plomber. Comme le rappelle Valeurs Actuelles, Booba avait ouvertement affirmé en 2015 «ne pas être Charlie» lors d’un entretien paru après les attentats contre le journal satirique. Les commentaires sont désactivés pour cette page. - Topic Booba « ai je une gueule à m’appeler CHARLIE ? Passez au mode clair, adapté à vos yeux le jour. Mais, "quand tu t'attaques à une religion, tu sais que des extrémistes peuvent réagir ainsi", dit-il au quotidien, estimant que "Charlie Hebdo a pris des risques". T'as mal parlé, tu t'es fait plomber, c'est ça la rue, c'est ça les tranchées", chante-il dans un morceau intitulé Les Meilleurs. Booba poursuit son argumentation avec une métaphore pour le moins douteuse : "Dans la vie, il faut assumer ses choix. ", lundi 13 avril, l e rappeur ne s'est pas épargné une nouvelle polémique. T'as mal parlé, tu t'es fait plomber. Réponds-moi franchement", chante Booba dans son nouvel album, "D.U.C. Tu as mal parlé, tu t’es fait plomber. La provocation, c'est même son fonds de commerce depuis 20 ans. Réponds-moi franchement. Le chanteur a aussi qualifié le rappeur Booba de "gogole" pour les paroles "Ai-je une gueule à m’appeler Charlie? Réponds-moi franchement. Un exemple de mauvaise réponse à une vraie question. Alors que l'album de Booba, D.U.C, sort ce lundi 13 avril, une phrase de ce nouvel opus a … S'appuyant sur une analogie quelque peu surprenante, il étaye son propos : "Dans la vie, il faut assumer ses choix. Tout commence à la sortie du dernier album de Booba: D.U.C. Ta réaction ? Son curriculum vitae est notamment rempli de conflits avec ses camarades du rap game comme Kaaris, Damso ou Rohff. du 08-10-2019 06:57:23 sur les forums de jeuxvideo.com Je suis au commissariat quand je mens Ai-je une gueule à m'appeler Charlie ? T'as mal parlé, tu t'es fait plomber. Le député et secrétaire général adjoint de l'UMP, Eric Ciotti, a, quant à lui, estimé mardi que les propos de Booba constituaient "une forme d'apologie du terrorisme" relevant d'une qualification pénale. Quand on joue avec le feu, on se brûle". Suite aux récents propos qui ont fait polémique de Booba concernant Charlie Hebdo, ... “Ai-je une gueule à m’appeler Charlie ?”. Suite au buzz créé autour de ces paroles, l'urgentiste et chroniqueur à Charlie Hebdo, Patrick Pelloux, a déclaré à l'antenne de Sud Radio que le rappeur "ferait mieux de chercher l'intelligence plutôt que de chercher à justifier les terroristes et de se mettre du côté de ceux qui ont tué des femmes, des enfants, des dessinateurs, des journalistes, des ouvriers, des musulmans, des juifs". Toutefois, le rappeur originaire de Boulogne-Billancourt, dans les Hauts-de-Seine, précise dans une interview accordée au Parisien qu'il ne cautionne pas un tel attentat. Le rappeur français Booba a diffusé un extrait de son nouvel album dans lequel on l’entend dire «pauvre Marie était vierge, elle m’a snapé les doigts dans la ch****». S’indigner. Dans un entretien accordé au Parisien, Booba enfonce le clou en adoptant la posture du "ni-ni", trois mois après les attentats de Paris : "J'étais ni Charlie, ni pas Charlie. Il en a profité pour inviter les jeunes, qu'il dit "beaucoup plus intelligents que lui" à "écouter autre chose". Réponds-moi franchement. "Ai-je une gueule à m'appeler Charlie? Réponds-moi franchement. Et encore moins écouter. T'as mal parlé, tu t'es fait plomber. Dans une interview accordée au "Parisien", Booba donne son point de vue sur les attentats de "Charlie Hebdo", ... "Ai-je une gueule à m’appeler Charlie ? #Booba en 2015 après l’attentat contre #CharlieHebdo: « Ai-je une gueule à m'appeler Charlie ? - Topic Booba « ai je une gueule à m’appeler CHARLIE ? Ce qui fait polémique aujourd'hui, c'est la manière dont l'artiste de 38 ans pointe la responsabilité des caricaturistes de Charlie Hebdo : "Ils s'attaquent à l'islam, ils savent très bien qu'il y a un courant extrémiste, ils savent très bien comment les mecs fonctionnent, ils ont pris le risque de continuer à les attaquer.... Voilà. Habitué de ce genre de provocations, celui qui s'autoproclame "Duc de Boulogne" franchit un cap supplémentaire en s'attaquant aux valeurs de la Marche du 11 janvier et son slogan "Je suis Charlie". La dernière en date, celle lâchée dans le morceau Les Meilleurs, en feat avec 40 000 Gang, qui figure sur son album D.U.C « Ai-je une gueule à m’appeler Charlie? l'album de Booba qui sort aujourd'hui, le rappeur place la phrase: "Ai-je une gueule à m'appeler Charlie ? Sur la même chaîne, un autre député UMP, Thierry Solère, a regretté que ce garçon "qui a du talent", "vienne faire des clins d’œil et du marketing alors qu'il n'habite plus la France, pour qu'une clientèle le trouve sympa". "Ai-je une gueule à m'appeler Charlie? De Patrick Pelloux à Thierry Solère, l'indignation est unanime contre le rappeur Booba qui chante "Ai-je une gueule à m'appeler Charlie?" T'as mal parlé, tu t'es fait plomber. Dans D.U.C., l'album de Booba sorti ce lundi 13 avril, le rappeur s'illustre sur le morceau Les meilleurs par une punchline dont on n'a pas fini de parler : "Ai-je une gueule à m'appeler Charlie ? Une polémique qui fait écho à une autre polémique. Réponds-moi franchement. Un couplet en particulier retient l’attention du public. Booba sur Charlie Hebdo: "Quand on joue avec le feu, on se brûle" Video Dans son nouvel album, le rappeur aborde les attentats de Paris de janvier dernier. Passez au mode sombre, adapté à vos yeux la nuit. Pour conclure, Booba est un maître de clash. Je comprends l'indignation des gens, je comprends aussi l'indignation de certains musulmans qui ont eu le sentiment d'être insultés par un journal, même si je ne cautionne pas de tels actes terroristes." Dans une chanson intitulée Les Meilleurs, il clamait également : «Ai-je une gueule à m’appeler Si tu habites en Australie au bord d'une plage infestée de requins blancs, [...] que tu le sais et que tu continues à te baigner tous les jours, le jour où tu te fais croquer par un requin blanc, il faut assumer.". Comme le rappelle Valeurs Actuelles, Booba avait ouvertement affirmé en 2015 «ne pas être Charlie» lors d’un entretien paru après les attentats contre le journal satirique. Dans une chanson intitulée Les Meilleurs, il clamait également : «Ai-je une gueule à m’appeler / Réponds-moi franchement / T'as mal parlé / Tu t'es fait plomber / C'est ça la rue, c'est ça les tranchés » rappe-t-il sans détour. Cachez ce Booba que l’on ne saurait voir. Réponds-moi franchement. “Ai-je une gueule à m'appeler Charlie ? Repondez franchement a til une gueule à s’appeler CHARLIE ? Retrouvez Europe midi sur T’as mal parlé, tu t’es fait plomber. Grâce à cela, "le Duc de Boulogne" est l'un des plus gros vendeurs de disques en France, très prisé des ados et des branchés parisiens qui veulent s'encanailler. T'as mal parlé, tu t'es fait plomber. C’est ça la rue, c’est ça les tranchées”. Le maire UMP de Nice, Christian Estrosi, a également abondé en ce sens, sur son compte Twitter. CHARLIE HEBDO - C'est une "punchline" qui n'est pas passée inaperçue. Des propos considérés comme blasphématoires par certains chrétiens et musulmans. Dans une interview au Parisien, il assume complètement sa punchline et se dit "ni Charlie, ni pas Charlie". Il avait aussi sorti une chanson, « Les Meilleurs », où il clamait : « Ai-je une gueule à m'appeler Charlie ? Le député UMP Eric Ciotti condamne ce mardi 14 avril les propos du rappeur qu'il compare à "une forme d'apologie du terrorisme" et espère que le parquet de Paris entamera des poursuites contre lui. La phrase a fait le tour des réseaux sociaux ce week-end. « Ai-je une gueule à m'appeler Charlie ? T'as mal parlé, tu t'es fait plomber. Répond moi franchement. Réponds-moi franchement. Face caméra dans la vidéo du Parisien, Booba déclare également au sujet du slogan "Je suis Charlie", apparu au lendemain de l'attentat : "Je comprends aussi bien les 'Je suis Charlie' que les 'Je ne suis pas Charlie.'" Réponds moi franchement." Les paroles ont été vaguement critiquées : “Ai-je une gueule à m’appeler Charlie ? Repondez franchement a til une gueule à s’appeler CHARLIE ? John Lennon : 3 documentaires pour tout connaître sur l'icône des ... Jean-Louis Aubert de retour : il réédite son album Refuge avec 3 ... Britney Spears dévoile un single inédit pour ses 39 ans, Booba : le Duc de retour avec 5G, premier extrait de son nouvel album, Deux sortes d'hommes : un titre inédit de Johnny Hallyday a été exhumé, Macron joue l'apaisement et déplore les "manipulations" face aux manifestations antifrançaises. La provocation est noyée parmi d'autres insanités, parmi lesquelles : "Baisez-vos mères" ou "Mets-toi dans le cul ton Vélib". Booba sur Charlie Hebdo: « Quand on joue avec le feu, on se brûle » Dans son nouvel album, le rappeur aborde les attentats de Paris de janvier dernier. Il avait aussi sorti une chanson, « Les Meilleurs », où il clamait : « Ai-je une gueule à m'appeler Charlie ? C’est ça la rue, c’est ça les tranchées ». C'est ça la rue, c'est ça les tranchées". CHARLIE HEBDO - C'est une "punchline" qui n'est pas passée inaperçue. #Booba en 2015 après l’attentat contre #CharlieHebdo: « Ai-je une gueule à m'appeler Charlie ? "Ai-je une gueule à m'appeler Charlie, réponds-moi franchement. l’album de Booba qui sort aujourd’hui, le rappeur place la phrase: “Ai-je une gueule à m’appeler Charlie ? Pour associer votre compte PassMedia avec votre compte Europe 1 en toute sécurité, validez votre email : Thierry Solère condamne les propos "odieux" de Booba sur Charlie Hebdo. C’est ça la rue, c’est ça les tranchées". Réponds-moi franchement. C'est ça la rue, c'est ça les tranchées.". Réponds moi franchement. ", lundi 13 avril, l e rappeur ne s'est pas épargné une nouvelle polémique. Booba sur Charlie Hebdo: "Quand on joue avec le feu, on se brûle" 10 mai Dans son nouvel album, le rappeur aborde les attentats de Paris de janvier dernier. Il faut dire que le Duc de Boulogne ne passe jamais inaperçu et n’a pas la langue dans sa poche. T'as mal parlé, tu t'es fait plomber. Les paroles ont été vaguement critiquées : “Ai-je une gueule à m’appeler Charlie ? Des propos qui ne passent pas. T'as mal parlé, tu t'es fait plomber. En cause, une punchline présente sur "Les Meilleurs", où il chante comprendre le bain de sang. "Ai-je une gueule à m'appeler Charlie, réponds-moi franchement. - Topic Booba : "Ai-je une gueule à m'appeler Charlie ? EXTRAIT - Dans son nouvel album, le rappeur Booba chante à propos des attentas de janvier: "Ai-je une gueule à m’appeler Charlie ? T'as mal parlé, tu t'es fait plomber. “Ai-je une gueule à m’appeler Charlie… T’as mal parlé, tu t’es fait plomber. T’as mal parlé, tu t’es fait plomber. J'ai plutôt connu Minnie Évidemment j'ai le milli' Tu m'attaques ça m'fait des guillis Toute ma vie en i comme à Phili 40 milli' Gang, 40 milli' Gang Ne fais pas le héros couche-toi, lâche le dividende Banlieue Ouest de Paris Je suis au commissariat quand je mens Ai-je une gueule à m'appeler Charlie ? Booba : « Charlie Hebdo a pris des risques. Réponds-moi franchement. Un exemple de mauvaise réponse à une vraie question. Réponds-moi franchement. T'as mal parlé, tu t'es fait plomber. "Charlie Hebdo a pris des risques". "Ai-je une gueule à m'appeler Charlie ? Cachez ce Booba que l’on ne saurait voir. T’as mal parlé, tu t’es fait plomber. ", sorti lundi et sur lequel on trouve un titre évoquant l'attentat contre Charlie Hebdo. "Ai-je une gueule à m'appeler Charlie? "Ai-je une gueule à m'appeler Charlie ?Réponds-moi franchement ? Un exemple de mauvaise réponse à une vraie question.