La réception devient dès lors une étape du processus créatif. Nous restons toutefois ouvert sur d’autres propositions, quelque soit le niveau de mastorisation. En conséquent, une de ses statistiques se retrouve endommagée. Le jeu de rôle sur table : une forme littéraire intercréative de la fiction ? Le système offre surtout des jeux ayant comme thème l’horreur. CAILLOIS R. (1957), Les Jeux et les Hommes : le masque et le vertige, Paris, Gallimard. Nous espérons que cet ensemble d’informations vous permettra de devenir plus intime avec cette époque étonnante. Voici un exemple du fonctionnement d’une partie. Même les ouvrages de JdR, textes écrits, impulsent cette oralité, tendent vers elle et la programment. L’esprit à la trouver aisément s’habitue ; Au joug de la raison sans peine elle fléchit. Il s’agit d’un jeu de société dans lequel chaque joueur choisit un personnage, dont il sera le maitre, du début jusqu’à la fin de la partie. 1Depuis son apparition en 1974 avec Dungeons & Dragons, le jeu de rôle (JdR), traduction forcément incomplète du terme roleplaying game en anglais, porte en lui la polysémie bipartite du jeu. Voir la notice dans le catalogue OpenEdition, Plan du site – Contact – Crédits – Flux de syndication, Nous adhérons à OpenEdition Journals – Édité avec Lodel – Accès réservé, Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search. La réception s’articule dès lors comme une réaction à un défi ludique. Comme, en lisant, le lecteur configure ces mondes possibles, en JdR, le joueur imagine de la même manière ces mondes possibles. 44Ce procédé, qui nous donne à voir le monde en focalisation interne, a pour but de le mettre en tension, de le narrativiser et de jouer avec les attentes du lecteur, toujours sur un mode d’échange : « Pour l’instant, je t’ai raconté comment j’ai été enlevé par magie ; comment j’ai pris part à une quête héroïque pour ramener un roi perdu à ses sujets reconnaissants. BAKER V. (2010), Apocalypse World, Lumpley Games. Paul tente de diagnostiquer Henry, qu’il accuse d’avoir attrapé une maladie qui transforme les gens en zombies. Je veux que le héros jette la princesse par la fenêtre au lieu de la sauver » et l’histoire se modifie en conséquence. Nous prenons aussi bien en compte les JdR sans meneur de jeu (MJ) que ceux dits traditionnels comprenant un MJ, puisque ces jeux n’accomplissent finalement qu’une redistribution des fonctions créatives du MJ autour de la table. Par exemple, Donjons et Dragons n’est pas un système de jeu. Elle consiste à identifier et à désolidariser les éléments qui composent les mécanismes et les codes d’un bloc fictionnel. Mes amis, bien qu'aimant beaucoup les jeux de société type plateau, ne jouent pas aux JdR donc impossible de juste lancer une partie sans les initier également. Then, it examines role-playing games as a conversational, oral and “presentified” process generating collective and fictional creation. 53L’écrit comme seul mode valable de la littérature donne à l’auteur un statut d’autorité très marqué : comme le rappellent Isabelle Diu et Élisabeth Parinet (2013), l’auteur n’est pas une posture culturelle innée. Impossible de ne pas trouver votre bonheur sur Rakuten ! Vous n’aurez de ce point de vue aucun compte à rendre, si ce n’est à vos partenaires de jeu (Babarit et alli, 2006, p. 12). 32S’ils disposent tous deux du langage comme matériau de création fictionnelle, contrairement au roman, écrit, figé dans le temps, et produit d’une seule autorité, le JdR exige un rapport conversationnel, oral et présentifié qui lui permet d’atteindre ce statut de création collective et plurielle par la langue, comme le relève le créateur de JdR américain Ben Lehman : « Je viens d’une famille d’écrivains ; le langage me fascine. Deux joueurs cherchent une table/groupe de jeu (virtuel(le), au vu des circonstances), en particulier pour de la SF (Starfinder, Cyberpunk, Star wars …). HOGGART R. (1970), La Culture du pauvre, Paris, Les Éditions de Minuit. Les champs obligatoires sont indiqués avec *. DE MAUPASSANT (1999) G., Pierre et Jean [1887], Paris, Gallimard. Le récit est le déroulement sclérosé parce que passé d’une opposition, sa représentation. L’emploi du présent suppose également le statut homodiégétique du narrateur, « qui suggère presque irrésistiblement une présence du narrateur dans la diégèse » (Genette, 1983, p. 55). 15D’un point de vue étymologique, littérature et jeu présentent des origines communes : On appelait jongleur, au Moyen Âge, un musicien exécutant ou un diseur d’œuvres littéraires, établi à son compte. DUFLO C. (1997), Jouer et philosopher, Paris, PUF. (1980), Le Jeu du jeu, Paris, Éditions Balland. Pour cela, il faut garder à l’esprit la distinction que fait Richard Hoggart (1970) entre la culture de masse, produite et imposée, comme la culture attestée, par des élites, dont le seul but est d’être rentable, et la culture populaire qui génère, via ses récepteurs et créateurs, ses propres codes qui ne sont pas seulement imposés par les grands médias. 5La manière unique dont les JdR vont articuler play et game est la base de l’intercréativité. 51Le JdR est l’expérience collective et orale d’une création et d’une réception de la fiction par le langage. Gumshoe met les joueurs en avant plan et ce sont eux qui vont développer l’histoire au fil de leurs découvertes et de leurs interprétations. Peut-être, cependant c’est intéressant à savoir lorsque vous êtes mordu de jeux de rôle comme moi. 4 Les règles peuvent également renforcer le sentiment de cohérence fictionnelle lorsque les participants jouent divers modules (aventures déjà écrites vendues pour un jeu donné) prenant place dans un même univers qui possède sa propre historicité fictive, mais dans différents lieux et époques. Mais d'une part il y a des jeux sans MJ et d'autre part, l'écoute et la bonne ambiance sont de la responsabilité de toutes et pas seulement de la MJ. 27 mai 2020 JDRA cela veut dire Jeux De Rôle Amateur. (1993), Lector in fabula [1979] Paris, Le Livre de Poche. Les joueurs sont rois et le maître du jeu prend davantage le rôle d’un conteur. Le langage est un instrument de pouvoir démiurgique et narratif générant la fiction, et c’est en cela que le JdR, en tant que pratique, peut être rapproché d’une activité littéraire. Démocratisé par des chaînes comme Critical Role, il n’est plus seulement affiché comme un passe-temps pour les nerds de ce monde. 35L’usage du présent sous-tend une redéfinition permanente. Elles sont un outil de création qui fonctionne symbiotiquement avec le génie littéraire : La rime est une esclave et ne doit qu’obéir. Par conséquent, on pourrait se risquer à supposer que la dichotomie entre jeu et littérature n’est pas si ancienne. Cette dichotomie relève de la posture sociale, d’une hiérarchie en partie installée par les industries culturelles et les institutions. Celle-ci permet d’envisager l’éventail des potentialités dont la formulation orale vaut pour une actualisation de l’action dans l’espace diégétique. Haven : l’amour est-il réellement plus fort que tout ? 232 Vues. Comme dans un jeu, le texte présente une dynamique stratégique : « L’auteur prévoit un Lecteur Modèle capable de coopérer à l’actualisation textuelle de la façon dont lui, l’auteur, le pensait ; et capable aussi d’agir interprétativement comme lui a agi générativement » (Eco, 1979, p. 68). 30En JdR, le lecteur coopératif d’Umberto Eco devient intercréatif. Booth W. C., (1961) The Rhetoric of Fiction, Chicago, University of Chicago Press. CHARTIER R. (1985), « Du livre au livre », in Chartier R. Shadowrun est un jeu de rôle sur table prenant place dans un univers Cyberpunk un peu particulier, dont la première édition a été créée en 1989. GENETTE G. (1983), Nouveau discours du récit, Paris, Éditions du Seuil. Il est assez commun que le narrateur s’adresse directement au lecteur dans ces parties à la seconde personne : Nous avons l’impression que vous avez passé trop de temps à calculer la vélocité d’une balle de 10 mm à travers du kevlar multicouches. Le JdR, une étape créative actualisée après la réception ? Etant de plus en plus intéressé par le jeu de rôle (j'ai vu plusieurs parties en lignes sur Youtube notamment) et surtout au rôle de MJ, je ne sais pas par quel bout commencer. 3Le système de JdR n’est donc pas une règle qui réduit la liberté des joueurs, il est un contrat qui explicite les « rôles » de chacun dans la création fictionnelle par la narration orale. Les joueurs portaient les noms des héros principaux du poème, également représentés par des figurines de cire qu’ils faisaient progresser à coups de dés dans les cases d’un labyrinthe, où étaient figurés les épisodes principaux de l’œuvre (Lavocat, 2005, p. 89). C’est à cette forme de jeu que l’abréviation JdR ou RPG en anglais fait référence en priorité. Le deuxième compte le créateur du scénario. GORDEN Gr., KERN R., KLUG G. C., RANDALL N. (1983), James Bond 007, New York, Victory Games. Un jeu de rôle est tout simplement un jeu dans lequel vous allez incarner votre personnage et choisirez donc ces actions, modes de vie, attributs, capacités, etc… C’est une histoire interactive. 16Jongleur vient du latin joculator, dont la racine jocus a donné le terme jeu en français. Par apollinien, nous voulons souligner le caractère long et réfléchi du travail de l’écrivain avant l’accès au lecteur : améliorations et reformulations stylistiques, construction, anticipation des réactions du « lecteur modèle » (Eco 1979, p. 68), etc., bref l’ensemble des étapes qui mène au récit au sens de Gérard Genette (1972 p. 72) : « signifiant, énoncé, discours ou texte narratif ». Une partie de Gumshoe commence d’abord avec un mystère en trois points. 34S’il serait faux de dire que la littérature a totalement oblitéré son caractère oral, ne serait-ce qu’en examinant les expérimentations de l’Oulipo, son rapport à la poésie ou au théâtre, celui-ci demeure tout de même à sa périphérie, que ce soit dans son étymologie (du latin littera, caractère d’un alphabet) dans la manière dont elle est considérée par les non-spécialistes (« les œuvres écrites », nous dit le Grand Robert 2005) ou étudiée. C’est pour cette raison que nous parlons d’un média intercréatif : cette intercréativité est démiurgique et narrative : les joueurs intègrent certains éléments déjà connus et en créent de nouveaux, qu’ils réagencent pour créer une nouvelle unité, un nouveau bloc fictionnel qui est leur création. Les gens ont parfois de la difficulté à dissocier le système du nom d’un jeu. Tout ça est bien réel. » (Pondsmith, 1994, p. 5). Impossible de ne pas trouver votre bonheur sur Rakuten ! Un jeu de rôle sur table (de l'anglais tabletop role-playing game) ou jeu de rôle papier (d'après pen-and-paper role-playing game), simplement appelé jeu de rôle ou JDR par ses pratiquants, est un jeu de société dans lequel les participants conçoivent ensemble une fiction par l’interprétation de rôles et par la narration, dans le cadre de contraintes de jeu qu’ils s’imposent. « Le troisième auteur “écrit” le texte du jeu en jouant. ». Pour lui, le texte est une « machine présuppositionnelle » (Eco, 1979, p. 27) qui prévoit le lecteur et même, exige que celui-ci l’aide à fonctionner en remplissant ses espaces blancs. Il est alors certain que Henry deviendra un zombie sous peu et décide qu’il faut mettre fin à ses jours dans l’immédiat (alors que Henry est totalement en santé, il a juste un peu trop bu la veille). Mais peuvent-ils être considérés comme une forme de jeu littéraire oral et collectif ? 37Par le présent, le JdR est le déroulement actif, en temps réel, d’une opposition. Bien que je souhaite que ces deux systèmes de jeux de rôle sur table vont éveiller votre curiosité, ce n’est que la surface d’un univers complet qui s’offre à nous. 31Nous sommes par conséquent en présence d’un médium que l’on pourrait qualifier de littéraire, d’un point de vue esthétique : « pour l’esthéticien, la littérature se définit comme l’emploi du langage articulé comme matériau de l’œuvre d’art » (Souriau, 1990, p. 955). En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées. Le jeu de rôle sur table est né dans les années 70 de l’influence de la fantasy. La compétition peut en effet être considérée comme marqueur identitaire du jeu. Dans un premier temps, nous étudierons le rapport qu’entretiennent littérature et jeu d’une façon générale. © Geekbecois 2009-2020, Tous droits réservés, Incroyables systèmes de jeux de rôle sur table – Partie 1. Etant à la fois un grand fan de guild wars et un amateur de jeu de rôle (jdr pour les intimes), j'ai longtemps caressé l'idée d'adapter l'univers que j'aimais tant. 49Un roman est le résultat fini et figé d’un processus créatif littéraire, bien que l’on prenne en compte le fait qu’un récepteur doive l’actualiser10. 11Si aujourd’hui la sphère littéraire est indissociable de l’écrit, il est intéressant de l’envisager dans une perspective plus large, notamment dans sa dimension orale. Le troisième est celui du texte qui émerge lors de la partie. 39L’oral est également un trait définitoire des JdR : dès 1997, E. J. Aarseth qualifie les MUD comme une typologie de littérature informatique, OD&D étant leur ancêtre oral : « les jeux comme Donjons & Dragons peuvent être considérés comme un cybertexte oral, l’ancêtre oral des jeux vidéo d’aventures textuels. » (Aarseth, 1997, p. 98). 55Le JdR est donc une prise de pouvoir en cela qu’il annihile les limites entre créateur et récepteur, là où avait été tracée une ligne bien nette. Apollinienne et dionysiaque ne sont pas à prendre dans leur sens nietzschéen. Le premier jeu de Powered By The Apocalyspe que j’ai joué ce nomme Masks. Cette narration est toujours en devenir, elle est par conséquent « performée » par le groupe des joueurs, dans le sens où elle n’est pas figée. URL : http://journals.openedition.org/sdj/682 ; DOI : https://doi.org/10.4000/sdj.682, Université Paris 13 – Sorbonne Paris Cité. Le JdR a ouvert un interstice pour expérimenter un autre rapport à la fiction, que nous nous proposons d’étudier ici. Jeu de rôle sur table au Québec. Il est ainsi physiologiquement vécu, soit en acte, soit en imagination, soit virtuellement (Souriau, 1990, p. 955-956). Les genres vidéoludiques que sont le RPG et le MMORPG étant largement inspirés du JdR sur table, il semblerait que cette « réconciliation » entre jeu et art se soit amorcée avant même l’avènement des jeux vidéo. Si vous avez de 1 à 6, c’est un échec total. BOUCHARDON S. (2008), « Le Récit littéraire interactif : une valeur heuristique », Communication et Langages, n° 155, pp. 81-97. Ces dispositifs fusionnent les processus de création et de réception, c’est en cela qu’Atsuhiro Okada pointe une immédiateté communicationnelle de la fiction. Le JdR en a notamment hérité le fait de considérer les règles comme des guides plutôt que des lois, comme il est impossible de prévoir une règle précise pour chaque situation. En cela il est le cœur de la spécificité médiatique du JdR, puisqu’il engendre une élaboration fictionnelle concomitante lors d’échanges directs. », Sciences du jeu [En ligne], 6 | 2016, mis en ligne le 13 octobre 2016, consulté le 20 décembre 2020. Collection de références bibliographiques sur les jeux de rôles sur table, avec un angle académique, pour le logiciel Zotero. Vos parties de Maléfices y gagneront en richesse, finesse et réalisme. À ses yeux les « fictions numériques » représentent une innovation signifiante en cela qu’ « elles réconcilient la fiction avec ses origines ludiques. » (Schaeffer, 1999, p. 315). Cet article traite du jeu de rôle sur table comme moyen oral et collectif de création fictionnelle par le langage verbal, et interroge son rapport au littéraire. Pour ces raisons, même dans ses textes écrits, le JdR porte les germes de l’oralité qui le caractérise, et qui lui permet de réaliser cette création fictionnelle collective et dynamique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Shadowrun, c’est un jeu de rôle sur table. 13Nous allons nous attacher à répondre aux questions suivantes : le JdR permettant à ses participants de créer de la fiction grâce au langage verbal (les illustrations et autres « marqueurs ludiques » comme les dés ou les feuilles de personnages n’étant pas indispensables à sa pratique, bien qu’ils constituent des outils précieux pour cette co-création), quel est son rapport à la littérature ? Normalement, nous n’avons pas besoin de plateau de jeu car toute l’histoire pourrait se jouer dans sa tête grâce à … Aperçu de l’expérience Stadia avec Cyberpunk 2077, Como Audio : une ligne de cadeaux pour Noël 2020. Nous proposons ainsi une distinction entre littérature apollinienne, écrite, figée et créée par un auteur et lue par un récepteur dont les statuts et fonctions sont clairement identifiés, et une littérature dionysiaque, autotélique, orale, présentifiée et collectivement générée. DUVIGNAUD J. De mon côté, j’adore Powered By The Apocalyspe, car je n’aime pas être trop être encadré et me sentir pris dans un module. ), Usages et théories de la fiction, le débat contemporain à l’épreuve des textes anciens (xvie-xviiie siècles), Rennes, Presses Universitaires de Rennes. AccueilNuméros6Dossier thématiqueLe jeu de rôle sur table : une fo... Cet article traite du jeu de rôle sur table comme moyen oral et collectif de création fictionnelle par le langage verbal, et interroge son rapport au littéraire. Donc, alors que Kim pèse le pour et le contre en concluant que la mort de Henry a été en vain, elle est prise d’une crise de panique. adidas ramène sa collection A-ZX et la lettre L est pour LEGO ! It explains role-playing games set up game procedures to enable, even oblige, players to co-create narrative and diegetic contents, according to what we call intercreativity. 8 Il n’est ainsi pas rare d’observer des analogies avec le théâtre d’improvisation et la musique improvisée : le lien entre jazz et JdR est évoqué par Timothy Walters Kleinert (Walton, 2006), par Frédéric Sintes (2009), par Catharine Russell McAskill (Henry, 2003), Karl Bergström (2013, p. 5), ou notre thèse (David, 2015). Pour nous en assurer, nous avons pensé ce livre pour qu’il soit interactif, à la manière du script d’un film dont vous seriez les acteurs (Ackerman et al., 1993, p. 10). Peu importe le jeu choisi, ta façon de … Les NPC prennent alors vraiment vie et font partie intégrante de l’histoire. Dans le cas du JdR, cette légaliberté prend la forme d’une garantie de répartition de l’autorité générative (qui érige les éléments diégétiques composant l’univers) et résolutive (décider de l’issue d’une situation incertaine) entre les joueurs, dont la proportion varie selon les types de jeu1. Je sais que tu ne me croiras pas. Cette systémation permet pourtant de générer des parties dont la fantasy est unique et spécifique à D&D, car chaque jeu réorganise les codes d’une façon qui lui est propre. Designer UX/UI, technicien, artiste, enseignant, criminologue, boulanger... je suis un passionné et c'est avec plaisir que je vais partager mes passions avec vous. 20Finalement, la fiction, au-delà de la littérature, est aussi création réglée, et Jean-Marie Schaeffer pose cette caractéristique comme un trait commun avec le jeu : « comme tout jeu, la fiction instaure ses propres règles, ce qui implique une suspension provisoire (et partielle) de celles qui valent en dehors de l’espace ludique » (Schaeffer, 1999, p. 151). De surcroît, y compris dans les JdR avec MJ, ces fonctions peuvent varier en termes d’autorité sur la fiction et montrent de grandes variations d’un jeu à l’autre (voir note 1). Baroni R. (2007), La Tension narrative : suspense, curiosité et surprise, Paris, Éditions du Seuil. […] Le jongleur était l’intermédiaire entre l’auteur et le public, comme aujourd’hui l’acteur de théâtre ; mais dans une civilisation comportant une grande quantité d’analphabètes, il faisait connaître oralement la littérature lyrique ou narrative (Souriau, 1990, p. 922). Paris, Éditions du Seuil. (dir. Venez rencontrer le CA de la FFJDR : les Tables Rondes de la Fédé ! Mais il m'a fallu du temps pour franchir l […] Et maintenant, la question à cent mille dollars. Que ce soit un jeu d’enquête horrifique, un cyberpunk que l’on brasse avec nos émotions ou un space opera, Powered By The Apocalyspe aura certainement quelque chose pour vous. ), mais la plupart nécessitent énormément de temps avant d’arriver jusqu’aux personnes auxquelles ils sont destinés. Je suis un véritable mordu de jeux vidéo, films et nouvelles technologies. BABCOCK III L. R., CHARRETTE B., DOWD T., HUME P., LEWIS S., WEISMAN J., WYLIE D. (1989), BERGSTRÖM K. (2013), « Creativity Rules, how rules impact player creativity in three tabletopÂ. Dès la page 4, il explique qu’il publie ici, à la demande de son ami Tom, le journal que ce dernier a réussi à lui faire parvenir depuis une dimension parallèle européenne steampunk dans laquelle il a été aspiré. Cette littérature dionysiaque, refoulée de la culture occidentale à l’ère moderne, ressurgit sous différentes formes : le JdR est une de ses plus importantes incarnations. Sont-ils fait pour tous ? De plus, ils ont tous un environnement et des petites particularités différentes, ce qui rend l’expérience toujours unique. Paris, Gallimard. 1ère Table Ronde de la FFJDR : la Fédé à l’écoute des rôlistes ! En cela elle représente un prolongement de l’interactivité. Je vous invite à lire cet excellent article de Frédéric St-Georges. SCHAEFFER J.-M. (1999), Pourquoi la fiction ? Néanmoins, encore en 1986, Michel Picard (1986, p. 11) relève que « le jeu est le refoulé des études littéraires ». Un système de jeux de rôle sur table, des possibilités infinies. 2Par conséquent, dans le jeu comme dans la fiction, le play est une manifestation intérieure de l’individu, une expression créatrice, alors que le game est essentiellement une force de l’extérieur : il vient, en ordonnant le chaos créateur, permettre la réception, l’échange, en créant un espace imaginaire commun où se jouera la réception. 38Une fois assimilé, le système de jeu, lorsqu’il ne souffre pas de défauts spécifiques, se pose comme le garant de l’immédiateté du processus d’action et de réaction, capable de s’adapter aux apports créatifs les plus variés. Le JdR, par l’oral et la présentification, remet la voix au premier plan de la création par ce matériau qu’est le langage, sans avoir besoin de moyens de représentation visuelle, même symboliques, comme des décors, et sans contrainte de l’écrit appris par cœur, comme cela peut être le cas au théâtre. 25Le rapport au jeu prend ici une dimension encore plus ambigüe. C’est la raison pour laquelle nous parlons d’intercréativité. Vance J. C’est un jeu dans le grand univers du système D20, dont Pathfinder fait partie. Par la suite, Jean vérifie le corps et roule 10 sur ses dés. Et, loin de la gêner, la sert et l’enrichit (Boileau, 1674). (1950), The Dying Earth, New York, Hillman Periodicals. « On dit que t’es la maman et nous les e… BERGSTRÖM K. (2013), « Creativity Rules, how rules impact player creativity in three tabletop roleplaying games », International Journal of Role-Playing, n° 3, pp. La première chose, c'est que la majorité des jeux de rôle peuvent servir de premiers jeux. Avec l’intercréativité, c’est un rapport dionysiaque à la littérature qui ressurgit, alors qu’il avait été annihilé à l’ère moderne. 7Par exemple, la première édition de Dungeons & Dragons (D&D) revendique comme source la littérature fantasy. Comme dans une performance, l’œuvre devient un acte9, la praxis narrative. Ensuite, nous verrons que le JdR est un processus conversationnel, oral et présentifié qui génère une création fictionnelle collective.